SYMBIOSE

C’est en nous baladant à l’endroit de la future piste cyclable, « la balade du Cailly », celle qui relie Rouen au Houlme, que l’idée nous est venue d’une forêt urbaine sur le modèle du botaniste Miyawaki. À l’heure où il est devenu vital de lutter contre les îlots de chaleur, les émissions de CO², la mise à mal des écosystèmes, le choix de dédensifier l’opération s’est imposée. Cette forêt native, repartie en trois endroits du plan masse, sera donc la première à voir le jour dans la métropole !

L’exercice de trouver un nom à une résidence est parfois difficile. Cette fois, la qualité de ce site unique nous a beaucoup inspiré. Sans trop hésiter, nous l’avons donc baptisé « Symbiose ». Ce fut une quête, la recherche d’un point d’équilibre, d’une alchimie, comme un premier pas vers la réconciliation… Sans oublier que demain, nous devrons faire mieux encore !

Au cœur de la ville,

Au bord de la rivière « Le Cailly », nous vous proposons deux résidences d’une trentaine d’appartements dans un projet qui aura demandé cinq années de développement. Le choix des deux coiffes en zinc teinté est un clin d’œil à l’azur de la rivière et à l’ambre de la forêt MIYAWAKI riche d’une cinquantaine d’espèce locales.

Aqua,

 

À l’origine, il a fallu rétablir la continuité écologique. La chute d’eau artificielle entravait la remontée des poissons sur toute la largeur du Cailly. Les travaux ont été réalisés entre août et octobre 2020, hors période de reproduction, pour ne pas gêner les parades nuptiales ou mettre en péril les nids.

Terra,

Et puis nous avons restauré les berges trop longtemps négligées. Une ripisylve de saules blancs, de haies arbustives, de pieds d’aubépine, sélectionnées parmi les plus belles essences dissipe désormais le courant, limite l’érosion, fixe les nitrates et offre un refuge pour de nombreuses espèces animales

Sans titre-1.tif

Tous les mois, venez découvrir deux morceaux de puzzle !